NOUVEAUTÉ

La méthode du matelassier INVIC' TURF, un système de jeu complet, clé en main et inédit vient tout juste de prendre place dans les rayons de notre boutique !
Coronavirus : les courses hippiques ne sont pas épargnées

Coronavirus : les courses hippiques ne sont pas épargnées

L’épidémie du coronavirus qui s’étend à l’échelle mondiale et fait de plus en plus de victimes est au centre de toutes les attentions y compris celles de la Fédération Nationale des Courses Hippiques. Par communiqué du vendredi 13 mars 2020, elle a annoncé que les courses hippiques françaises se poursuivent à huis clos jusqu’à nouvel ordre.

Au même titre que pour de nombreux évènements sportifs, culturels et autres, un certain nombre de mesures ont été instaurées quand au fonctionnement des hippodromes (voir ci-dessous). Si les bouleversements générés par cette pandémie vont immanquablement avoir des impacts économiques douloureux, il va de soi que les principes de précaution, la mobilisation et le bon sens de chacun doivent être le centre des priorités.

Pour l’heure, le maintien des courses hippiques est une chance pour les Turfistes que nous sommes et nul doute que les paris en ligne devraient connaître quelques fortes hausses. Il y a fort à parier également que les turfistes se tournent vers les courses étrangères selon les décisions qui pourraient être prises dans les prochains jours concernant les courses hippiques françaises.

MESURES ET CONSIGNES SELON COMMUNIQUÉ DU 13 MARS 2020

1) En application des mesures fixées par le Gouvernement pour l’ensemble du territoire, tous les hippodromes fonctionnent en huis clos renforcé à compter des réunions de courses du vendredi 13 mars 2020 et jusqu’à nouvel ordre.

L’accès de l’hippodrome est strictement limité aux personnes (bénévoles, salariés, prestataires, personnels des écuries d’entrainement et jockeys, médias) dont la présence est indispensable au déroulement des épreuves.

Seuls les bénévoles ayant une mission opérationnelle sur l’hippodrome doivent être présents. L’entourage de chaque cheval partant est limité à deux personnes : – la personne accompagnant le cheval à son arrivée sur l’hippodrome, – l’entraîneur.

Les propriétaires et éleveurs ne sont pas admis sur les hippodromes.

5 représentants de la presse hippique au maximum seront accrédités.

2) Les halls publics, salons, restaurants et brasseries doivent être fermés. La restauration doit être limitée à une restauration rapide pour les personnes présentes sur site, en respectant les consignes d’éloignement entre personne.

3) Les mesures de prévention déjà en place restent totalement nécessaires :

– renforcer les mesures de nettoyage dans les espaces « sensibles » (vestiaires des personnels, vestiaire des jockeys, pesée, infirmerie, bureaux vétérinaires) : nettoyage et désinfection des poignées de portes et fenêtres, des ouvrants, interrupteurs et boutons d’ascenseurs, rampes d’escalier. Des affiches doivent être apposées dans ces espaces pour rappeler ces mesures aux personnes qui les fréquentent.

– rappeler par des annonces micro (en début de réunion, en milieu de réunion, en fin de réunion) les principales mesures élémentaires de prévention : pas de serrage de main, pas d’accolade, se laver les mains régulièrement, se couvrir le visage en cas de toux ou d’éternuement, respecter une distance d’1 m entre personnes.

– en cas de signe d’infection respiratoire (fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés respiratoires) ou en cas de contact avec une personne infectée, les personnes ne doivent pas se rendre sur l’hippodrome.

4) Toute nouvelle consigne fixée par les autorités sera aussitôt transmise aux sociétés de courses régionales.

Les Tontons Parieurs

Laisser un commentaire