À DÉCOUVRIR :

« Les coups sûrs hippiques » à voir dans notre boutique. Cette méthode porte d'ailleurs magnifiquement bien son nom et son auteur assure qu'acheter ce livre au format PDF, c'est réaliser un investissement qui rapporte bien plus que tous placements proposés par le système bancaire actuel.
Le jeu du hasard ou de la méthode ?

Le jeu du hasard ou de la méthode ?

« Le calcul vaincra le jeu ! »
Si Napoléon Bonaparte a réellement prononcé cet aphorisme, il était loin de se douter qu’il provoquerait une tempête sous les crânes de nombreux joueurs. Mythe ou réalité, le joueur a de tout temps cherché à se prouver que son raisonnement, son analyse, ses recherches, ses statistiques et ses calculs lui offriraient un coup d’avance sur la chance. Alors qui a le dernier mot ? Le hasard ou la méthode ?

Le jeu du hasard ou de la méthode ?Qui n’a pas rêvé de sortir l’air triomphant d’une partie de roulette ou d’une réunion hippique ? Se sentir pousser des ailes en pensant détenir la fameuse martingale qui vient terrasser les antédiluviennes lois de la probabilité. Être enfin le maître du jeu !

Du jeu… ou de notre jeu ? Notre ego – qui lui aussi aime le JE- s’accommoderait bien de la première proposition. Finalement, défier le hasard ne serait-il pas avant tout une bataille contre soi-même et par extension contre les autres joueurs ?

Pourquoi et comment jouer comme un pro ?

Pour espérer sortir gagnant du bras de fer que l’on engage avec nos jeux favoris – qu’ils soient hippiques, sportifs ou de table* – il est nécessaire d’adopter une grande discipline. Se construire un profil de joueur est la première étape. Réfléchir et agir en joueur professionnel. Imaginer que JOUER est un travail à accomplir et qu’il ne souffre pas d’amateurisme. Dans cette posture, le hasard n’a pas sa place, tout est aisément définissable. Sur le plan pratique, on établira une check-list de règles à suivre que l’on consultera chaque jour avant de jouer.

Voici un exemple (non exhaustif) des règles du bon turfiste :

  • Mon capital jeu est libre de tout autre engagement financier
  • J’ai conscience du risque lié au jeu
  • Je connais parfaitement mon ou mes supports de jeux
  • Je surveille l’évolution de mon capital
  • Je me confère à ma méthode de jeu et je n’y déroge pas
  • J’établis mes jeux la veille ou le matin et j’actualise les résultats le soir

Le discours de la méthode comme philosophie de jeu

Le jeu du hasard ou de la méthode ?L’ouvrage du philosophe René Descartes qui s’intitule « Discours de la méthode pour bien conduire la raison et chercher la vérité dans les sciences » nous offre une piste de réflexion et d’action dans le domaine du jeu. En effet, agir avec méthode façonne et structure notre manière de jouer. La raison et le suivi de la méthode sont les rênes qui vont brider nos émotions.

Lorsque l’on subit les affres de nos émotions durant le jeu, nous pouvons perdre la raison : « C’est impossible je ne peux pas perdre plusieurs fois d’affilée, allez je vais me refaire sur la dernière ! »
C’est à ce moment-là que le malheureux hasard et son alliée nommée malchance peuvent entrer en piste ! Avec à la clé, des pertes financières qui peuvent rapidement être importantes.

Comment s’affranchir de l’inévitable malchance ?

L’un des meilleurs remparts pour résister à la tentation du « jeu sans raison » est de suivre avec beaucoup de rigueur, une méthode de sélection. Celle-ci sera le point d’orgue d’une réflexion menée en amont sur le choix des chevaux que l’on placera dans notre jeu.

On pourra ainsi choisir selon ses préférences, qui un favori de la presse retenu sous certaines conditions**, qui une synthèse personnelle créée d’après l’étude du papier, qui une sélection rentable…

L’essence de la méthode étant d’avoir un échantillon de courses suffisamment représentatif afin de bien connaître son support de jeu. On privilégiera notamment le capital nécessaire, le rapport moyen, l’écart maximal, l’écart moyen, la réussite (nombre de gains / nombre de coups joués) et le rendement (somme des gains/sommes des mises).

En jouant de cette manière, on pourra répliquer sa méthode sur d’autres sélections et diversifier ainsi nos jeux. Dans cette perspective, on veillera alors à s’assurer que nous possédons bien le capital nécessaire pour mener à bien l’exploitation de nos paris… mais là c’est déjà une autre histoire !

*    Jeux de casino : roulette, blackjack, craps…

**  Exemple : 1er de Paris-Turf dans les courses de Trot

Les Tontons Parieurs

Laisser un commentaire